Historique

Les programmes découlent de recherches entreprises depuis 2001 sur le terrain malien et depuis 2010 au Burkina-Faso ainsi que d’un fort engagement de notre organisation, dès 2006 pour le « nouveau » leadership féminin émergeant des régions et au coeur de la sphère décisionnelle onusienne et européenne.

Pour rappel dès 2009, une recherche action Ouest-africaine avait été initiée pour étendre le travail commencé et l’élargir dès notre second terrain à Ouagadougou en fin 2010, à un travail mobilisant plusieurs régions d’Afrique de l’Ouest.

Cette recherche action fut ainsi remplacée par le projet « EAA » « Eau, Assainissement, Alimentation », devenu dès 2012 un programme opératoire et opérationnel d’appui à l’ensemble de notre structure et complémentaire à notre programme de base le « GEP », « Genre, Empowerment, Parité ».

C’est donc à partir d’un programme de Recherche et développement qui structure des « sociétés en réseaux » et et apporte une réflexion à leurs mouvements contemporains et planétaire que s’inscrivent nos programmes.

Depuis notre bureau à Genève : RESO-Femmes international, bureau de recherche et d’expertise, nous avons servi de passerelle et de visibilité aux « élites émergentes des régions », en particulier au renforcement de « leaders intermédiaires et médiateurs » engagées dans les associations et auprès des acteurs de développement pour favoriser leur autonomie et accès aux ressources.

Le bureau dans le cadre de ses programmes après une première phase de 10 ans entre le terrain malien et celui du Burkina, élargit ses domaines de compétences et se concentre exclusivement sur les formations des jeunes, les colloques et expertise institutionnelle (cadre du post-agenda 2015 et des différents nouveaux agendas des Nations Unies).